Forgot your password?  

Resources for students & teachers

This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 115 pages of information about The Bay State Monthly, Volume 3, No. 1.

Outre les ecoles publiques telles que la Haute Ecole (High School), les ecoles de grammaire, les ecoles particulieres, on y voit encore des professeurs de langues modernes, des professeurs de dessin et de peinture, et parmi ces derniers un jeune artiste qui fera vraiment la gloire de l’Etat de Granit si la rlasse eclairee sait l’attacher permanemment a la capitale.  La musique a une place privilegiee dans cette ville, les concerts de l’orchestre Blaisdelle sont suivis comme le seraient les premieres de Booth et d’Irving.  Il y a la plus que du sentiment, il y a veritablement de l’art, et un enfant de Concord, mort il y a deux ans, age de vingt ans a peine, etait une preuve manifeste que l’art est compris ici a un degre superieure.

La litterature est cultivee avec le plus grand soin.  Outre trois clubs, composes chacun d’une quinzaine de membres, qui etudient et admirent Shakspeare; une dame qui manie la parole comme le grand dramatiste maniait la pensee donne des conferences sur l’auteur d’Hamlet devant un auditoire aussi intelligent que nombreux.

Cet amour de s’instruire et d’etudier perce jusque dans les enfants les plus jeunes.  Deux Kindergarten sont etablis en cette ville; la, outre les choses aimables et utiles qu’on enseigne aux petits garcons et petites filles de cinq a six ans, on leur apprend aussi le francais.  Qu’il est beau de voir ces jeunes intelligences se developper an son de la belle langue de Bossuet, de Fenelon, de Lamartine et de Victor Hugo.  Vous verrez a Concord un spectacle peut-etre unique dans les Etats-Unis:  une douzaine de petits Americains et Americaines chantant la Marsellaise et dansant des rondes de Bretagne et de Vendee avec une voix aussi douce et un accent aussi pur que s’ils etaient nes sur les bords de la Seine.

Ajoutez a ce tableau bien court et nullement exagere que l’union et la paix regne entre tous les habitants de la ville, que la police y est heureuse et fort peu occupee, et vous aurez l’idee de la tranquillite dont on jouit dans cet endroit privilegie.

J’avouerai franchement, pour finir, que si toutes les villes et villages ressemblaient a Concord, l’Amerique serait le premier de tous les mondes connus.

* * * * *

CLAYTON-BULWER TREATY VS.  MONROE DOCTRINE.

By George W. Hobbs.

In every conflict of European with American interests on the two continents, comprising North and South America, our countrymen always make their appeal to the “Monroe Doctrine” as the supreme, indisputable, and irrevocable judgment of our national Union.  It is said to indicate the only established idea of foreign policy which has a permanent influence upon our national administration, whether it be Republican or Democratic, politically.  A President of the United States, justly appealing to this doctrine, in emergency arouses the heart and courage of the patriotic citizen, even in the presence of impending war.

Follow Us on Facebook