A Year's Journey through France and Part of Spain, Volume II (of 2) eBook

Philip Thicknesse
This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 108 pages of information about A Year's Journey through France and Part of Spain, Volume II (of 2).

    De fougeux Aquilons une troupe emportee
    Contre un noble Oranger exhaloit ses fureurs
    Ils soufflerent en vain, leur rage mutinee
    De l’arbre aux fruits dores n’ota que quelques fleurs.

MADRIGAL

    Du tumulte, du bruit, des vaines passions
    Fuyons l’eclat trompeur:  a leurs impressions
    Preferons les douceurs de ce sejour paisible,
    Disoit un jour Ariste a la tendre Delos
    Soit, repart celle-ci; mais las! ce doux repos
    N’est que le pis-aller d’une ame trop sensible.

QUATRAIN

    Telle que ce ruisseau qui promene son onde
    Dans des lieux ecartes loin du bruit et du monde
    Je veux pour peu d’amis exister desormais
    C’est loin des faux plaisirs que l’on trouve les vrais.

REVERIE SUR UNE LECTURE.

    Aux froids climats de l’ourse, et dans ceux du midi,
    L’homme toujours le meme est vain, foible, et credule,
    Sa devise est partout Sottise et Ridicule
    Le celebre Chinois, le Francois etourdi
    De la raison encore n’ont que le crepuscule
    Jadis au seul hazard donnant tout jugement,
    Par les effets cuisans du fer rougi qui brule
    On croyoit discerner le foible et l’innocent;
    A Siam aujourd’hui pareille erreur circule,
    Et l’on voit meme esprit sous une autre formule: 
    Quand quelque fait obscur tient le juge en suspens
    On fait aux yeux de tous a chaque contendant
    D’Esculape avaler purgative pillule,
    Celui dont l’estomac repugne a pareil mets
    Est repute coupable et paye tous les frais. 
    Du pauvre genre-humain telles sont les annales: 
    Rome porta le deuil de l’honneur des vestales,
    Du Saint Pere a present, elle baise l’ergot: 
    Plus gais, non plus senses dans ce siecle falot
    Nous choisissons au moins l’erreur la plus jolie: 
    De l’inquisition, le bal, la comedie
    Remplacent parmi nous le terrible fagot;
    Notre legerete detruit la barbarie
    Mais nous n’avons encore que change de folie.

ENVOI A MON MARI.

    Tandis, mon cher, que tes travaux
    Me procurent ce doux repos. 
    Et cette heureuse insouciance
    But incertain de l’opulence;
    Mon ame l’abeille imitant
    Aux pays d’esprit elancee
    Cueille les fleurs de la pensee
    Et les remet aux sentiment. 
    Mais helas! dans ce vaste champ
    En vain je cherche la sagesse,
    Pres de moi certain Dieu fripon
    Me fait quitter l’ecole de Zenon
    Pour le charme de la tendresse;
    “L’homme est cree pour etre bon
    Et non savant, dit il, qu’il aime,
    Du bonheur c’est le vrai systeme”
    Je sens, ma foi, qu’il a raison.

DESCRIPTION

Copyrights
Project Gutenberg
A Year's Journey through France and Part of Spain, Volume II (of 2) from Project Gutenberg. Public domain.
Follow Us on Facebook