A Year's Journey through France and Part of Spain, Volume II (of 2) eBook

Philip Thicknesse
This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 108 pages of information about A Year's Journey through France and Part of Spain, Volume II (of 2).

    De la folie aimable lot
    Don plus brillant que la richesse,
    Et que je nommerai sagesse
    Si je ne craignois le fagot,
    C’est toi que je chante o Grelot! 
    Hochet heureux de tous les ages
    L’homme est a toi des le maillot,
    Mais dans tes nombreux appanages
    Jamais tu ne comptas le sot: 
    De tes sons mitiges le sage
    En tapinois se rejouit
    Tandis que l’insense jouit
    Du plaisir de faire tapage. 
    Plus envie que dedaigne
    Par cette espece atrabilaire
    Qui pense qu’un air refrogne
    La met au dessus du vulgaire,
    La privation de tes bienfaits
    Seule fait naitre sa satyre;
    Charmante idole du Francois
    Chez lui reside ton empire: 
    Tes detracteurs font les pedans,
    Les avares et les amans
    De cette gloire destructive
    Qui peuple l’infernale rive,
    Et remplit l’univers d’exces. 
    L’ambitieux dans son delire
    N’eprouve que de noirs acces,
    Le genre-humain seroit en paix,
    Si les conquerans savoient rire. 
    Contre ce principe evident
    C’est en vain qu’un censeur declame,
    Le mal ne se fait en riant. 
    Si de toi provient l’epigrame,
    Son tour heureux ne’est que plaisant
    Et ne nuit jamais qu’au mechant
    Que sa conscience decele. 
    Nomme t-on la rose cruelle
    Lorsqu’un mal-adroit la cueillant
    Se blesse lui-meme au tranchant
    De l’epine qu’avec prudence
    Nature fit pour sa defense. 
    Tes simples et faciles jeux
    Prolongent dit-on notre enfance
    Censeur, que te faut-il de mieux! 
    Des abus, le plus dangereux,
    Le plus voisin de la demence
    Est de donner trop d’importance
    A ces chimeres dont les cieux
    Ont compose notre existence
    Notre devoir est d’etre heureux
    A moins de frais, a moins de voeux
    De l’homme est toute la science. 
    Par tes sons toujours enchanteurs
    Tu fais fuir la froide vieillesse
    Ou plutot la couvrant de fleurs
    Tu lui rends l’air de la jeunesse. 
    Du temps tu trompes la lenteur,
    Par toi chaque heure est une fete
    Democrite fut ton Docteur
    Anacreon fut ton Prophete;
    Tous deux pour sages reconnus,
    L’un riant des humains abus
    Te fit sonner dans sa retraite
    L’autre chantant a la guingette
    Te donna pour pomme a Venus
    Apres eux ma simple musette
    T’offre ses accens ingenus
    Charmant Grelot, sur ta clochette
    Je veux moduler tous mes vers,
    Sois toujours la douce amusette
    Source de mes plaisirs divers
    Heureux qui te garde en cachette
    Et se passe l’univers.

Le Printems.

Epitre a Mons. D——­

Copyrights
Project Gutenberg
A Year's Journey through France and Part of Spain, Volume II (of 2) from Project Gutenberg. Public domain.
Follow Us on Facebook