Bataille de dames eBook

This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 95 pages of information about Bataille de dames.

HENRI.  Ah! mon amie ... mon amie!

LEONIE.  Ah! j’etais bien sure que je vous le devrais![197] (Elle se jette a ses genoux.)

DE GRIGNON, rentrant vivement par la porte a gauche.  Eh bien! qu’est-ce vous faites donc la? voici monsieur de Montrichard!

TOUS.  Monsieur de Montrichard!

LEONIE, a Henri.  Oh! rentrez! rentrez!

DE GRIGNON.  Il monte par cet escalier ... le voici!

LEONIE, a part.  Il n’est plus temps!... (Henri qui est pres du canape a droite, s’y asseoit vivement, les deux femmes se tiennent debout devant lui, cherchant a le cacher par leurs jupes.[198])

SCENE XVI

LES PRECEDENTS, MONTRICHARD.

MONTRICHARD, entrant par la porte a gauche.  Je viens vous faire mes adieux, madame la comtesse....

LEONIE, avec joie.  Ah!

MONTRICHARD.  Mais, avant de partir, je tiens a vous prouver que je ne me vantais pas en disant que cette depeche pouvait ramener en mon pouvoir de Flavigneul.

LEONIE, a part.  Je tremble!

LA COMTESSE, a part.  Que veut-il dire?

MONTRICHARD.  Cette depeche est l’ordonnance que je sollicitais depuis si longtemps, l’ordonnance d’amnistie![199]

TOUS, poussant un cri de joie.  L’amnistie!

LA COMTESSE et LEONIE, s’ecartant du canape ou est assis Henri.  Il peut donc se montrer ...

HENRI, se levant.  Ah! monsieur!

MONTRICHARD, avec un air de triomphe.  Ah! j’etais bien sur que je le ferais reparaitre.

LEONIE.  Ciel!

DE GRIGNON.  C’etait un piege; nous y avons donne.[200] ... (Tous restent immobiles de terreur.  Montrichard s’avance au bord du theatre et sourit a lui-meme avec un air de satisfaction.  La comtesse s’approche doucement de lui, le regarde, saisit ce sourire et fait un geste de joie qu’elle reprime aussitot.)

MONTRICHARD.  Monsieur Henri de Flavigneul ... au nom du roi et de la loi, je vous declare ...

LA COMTESSE, s’avancant et riant.  Je vous declare libre et gracie ...

TOUS.  Comment?

LA COMTESSE, gaiement.  Eh! sans doute! ne voyez-vous pas que monsieur de Montrichard veut prendre sa revanche, et qu’il joue la une scene de terreur a mon usage.

LEONIE.  Il serait vrai!

LA COMTESSE, prenant un papier des mains de Montrichard.  Tenez!... lisez!...  Ordonnance d’amnistie ...

MONTRICHARD.  Maudite femme!  On ne peut pas plus la tromper en bien qu’en mal.

LEONIE, a la comtesse.  Et maintenant, tous trois reunis!

LA COMTESSE.  Oui, ma fille!... mais plus tard ... car aujourd’hui je dois partir!

LEONIE.  Partir!

DE GRIGNON.  Vous partez? eh bien! je pars aussi!  Oh! vous avez beau[201] dire:  je pars! je vous suis!  Rien ne m’arrete! je vous suis jusqu’au bout du monde! et, chemin faisant,[202] j’accomplirai devant vous de si belles choses, que vous finirez par vous dire:  Voila un pauvre garcon dont j’ai fait un heros ... faisons-en un homme heureux!

Copyrights
Project Gutenberg
Bataille de dames from Project Gutenberg. Public domain.
Follow Us on Facebook