Forgot your password?  
Related Topics

Resources for students & teachers

This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 95 pages of information about Bataille de dames.

HENRI, resolument.  Eh bien! monsieur?

MONTRICHARD.  Silence! voila tes vingt-cinq louis. (Il lui glisse dans la main une bourse et sort en passant devant Leonie qui ne veut passer qu’apres lui.)

HENRI, stupefait avec la bourse dans la main.  Qu’est-ce que cela signifie?

LEONIE, vivement.  Que je suis au comble du bonheur, car vous etes sauve.

HENRI.  Sauve!...

LEONIE.  Grace a ma tante ... adieu!... (Elle s’elance dans l’appartement sur les pas de Montrichard.)

SCENE VI

HENRI, LA COMTESSE.

HENRI, jetant la bourse sur la table.  Sauve!... sauve par vous!...

LA COMTESSE.  Pas encore!...  J’ai detourne les soupcons du baron ... il croit tenir le coupable ... mais tant que vous serez dans le chateau, tant que vous n’aurez pas traverse la frontiere ... je craindrai toujours....

HENRI.  Et moi, je ne crains plus rien ... grace a celle dont l’esprit, dont l’adresse ...

LA COMTESSE.  De l’esprit, de l’adresse! il n’y a la que du coeur, cher Henri:  c’est parce que je souffrais ... c’est parce que tout mon sang etait glace dans mes veines, que j’ai trouve la force de veiller sur vous!  Vous croyez donc, ingrat ... (car vous etes un ingrat!) de l’esprit! de l’adresse! grand dieu![177] ... vous croyez donc que la pitie, que l’affection pour un malheureux, consistent a perdre la tete au moment de son danger, a le trahir par son emotion meme, comme font les enfants....  Non, Henri, la vraie tendresse, la tendresse profonde, c’est de rire en face de ce peril, c’est de railler avec la mort dans le coeur; seulement, quand le danger s’eloigne, le courage s’epuise, la force vous abandonne.... (Fondant en larmes.) Eh! si vous aviez ete arrete, j’en serais morte!

HENRI.  Chaque jour, chaque instant me revelera donc en vous une qualite nouvelle....  Je cherche en vain dans mon coeur quelques paroles qui vous disent tout ce que j’eprouve....  Vous qui pouvez tout ... vous qui savez tout ... ange, fee, enchanteresse, enseignez-moi donc le moyen de vous payer de[178] tout ce que je vous dois!

LA COMTESSE.  Vous ne me devez rien!

HENRI.  De tout ce que je vous ai fait souffrir!

LA COMTESSE, avec un grand trouble.  Avant de repondre, Henri ... je dois vous faire une demande ... ces paroles si tendres, que vient de prononcer votre bouche ... sortent-elles bien du fond de votre coeur?

HENRI.  Ah! vous m’outragez!  Quelle preuve ...

LA COMTESSE.  Eh bien! c’est ...

HENRI.  Parlez ... c’est ...

LA COMTESSE.  Eh bien! mon ami ... c’est de m’aimer ... car je vous aime!...  Silence ... on vient....

SCENE VII

LES PRECEDENTS, MONTRICHARD, une lettre a la main, sortant de la chambre ou il vient d’entrer.  LEONIE.

Follow Us on Facebook