Bataille de dames eBook

This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 95 pages of information about Bataille de dames.

SCENE XII

LEONIE, HENRI.

HENRI, se jetant sur une chaise en riant.  Ah! ah! ah! quelle scene!

LEONIE.  Ah! ne riez pas, monsieur, ne riez pas!...

HENRI.  Ciel! quelle douleur sur vos traits!  Qu’avez-vous donc?

LEONIE.  Accablez-moi, monsieur Henri, maudissez-moi!...

HENRI.  Vous?...

LEONIE.  Je suis une malheureuse sans foi et sans courage![153]

HENRI.  Au nom du ciel! que dites-vous?

LEONIE.  Vous vous etiez confie a moi, vous m’avez revele le secret d’ou depend votre vie....  Eh bien! ce secret, je l’ai livre ... je vous ai trahi!

HENRI.  Comment?

LEONIE.  Devant votre juge, ici ... a l’instant meme!...  Oh! lache que je suis!... j’ai eu peur!... (Se reprenant vivement.) peur pour vous, monsieur!...

HENRI, surpris.  Est-il possible?

LEONIE, sanglotant.  Moi!... vous perdre?... moi, qui donnerais ma vie pour vous sauver!...

HENRI.  Qu’entends-je?

LEONIE.  Mais, je ne survivrai pas a votre arret, je vous le jure....  Aussi, je vous supplie de ne pas m’en vouloir et de me pardonner.... (Elle se jette a genoux.)

HENRI, voulant la relever.  Leonie! au nom du ciel!...

SCENE XIII

LES PRECEDENTS, LA COMTESSE, entrant vivement.

LA COMTESSE.  Que vois-je?...  Et que fais-tu la?...

LEONIE.  Je lui demande grace et pardon, car c’est par moi que tout est decouvert, par moi que tout est perdu!

LA COMTESSE, vivement.  Perdu!...  Perdu?... non pas; je suis la, moi!

LEONIE, avec joie.  Oh! ma tante!... sauvez-le!...

HENRI.  Ne craignez rien, monsieur de Montrichard m’a pris pour complice!...

LA COMTESSE, vivement.  Ne vous y fiez pas!  Un mot, un geste, une seconde suffisent pour l’eclairer; mais je suis la!...

SCENE XIV

LES PRECEDENTS, DE GRIGNON.

DE GRIGNON.  Qu’est-ce que cela signifie, le savez-vous, comtesse? qu’est-ce que tous ces bruits de conspiration, de conspirateurs deguises?...

LA COMTESSE.  Un reve de monsieur de Montrichard!

DE GRIGNON.  Un reve? soit; mais en attendant on arrete tout le chateau, toute la livree!

LEONIE, avec frayeur.  O ciel!

LA COMTESSE, a de Grignon.  Vous en etes sur?...

DE GRIGNON.  Parfaitement! je viens de voir saisir votre cocher et un de vos valets de pied ... mais, tenez, voici un brigadier[154] de gendarmerie ... non, de dragons ... qui vient sans doute ici avec des intentions ... de gendarme....

SCENE XV

LES PRECEDENTS, UN BRIGADIER DE GENDARMERIE.

Copyrights
Project Gutenberg
Bataille de dames from Project Gutenberg. Public domain.
Follow Us on Facebook