Bataille de dames eBook

This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 95 pages of information about Bataille de dames.

DE GRIGNON.  J’etais ici ... m’occupant de vos interets....  Une de vos fermes ou le feu avait pris ... mais il est eteint par malheur pour moi....

LA COMTESSE, distraite.  Comment cela?

DE GRIGNON, avec chaleur.  J’aurais ete si heureux de m’exposer pour vous!... car, sachez-le bien, je vous aime plus que moi-meme ... plus que ma vie.

LA COMTESSE, riant, mais reveuse.  C’est beaucoup!

DE GRIGNON.  Vous en doutez?

LA COMTESSE.  Vous m’aimez bien, je le crois; mais plus que la vie ... non!...  Vous n’assistiez[91] seulement pas a notre concert.

DE GRIGNON, avec enthousiasme.  J’y etais, madame! j’ai entendu votre admirable duo[92] avec votre niece....  Quel enthousiasme general!... vos gens eux-memes, qui ecoutaient de l’antichambre ... etaient ravis ... transportes ... un surtout ... votre nouveau domestique....

LA COMTESSE, vivement.  Charles!...

DE GRIGNON.  Oui, Charles ... il criait brava[93] encore plus fort que moi....

LA COMTESSE, avec affection.  Ah! ce cher de Grignon, que j’accusais ... que je meconnaissais!...

DE GRIGNON, a part.  Je l’ai ramenee enfin au meme point que ce matin.

LA COMTESSE.  Ainsi, vous et Charles, vous m’applaudissiez?...

DE GRIGNON, apercevant Henri qui entre par le fond.  Mais certainement....  Et tenez, il pourrait vous le dire lui-meme, car le voici qui vient de ce cote....

LA COMTESSE, a part.  Lui! (Vivement, a de Grignon.) Mon ami ... j’ai eu des torts avec vous ... je veux les reparer....  Allez m’attendre dans le salon, et nous ouvrirons le bal ensemble....

DE GRIGNON, avec ivresse.  J’y cours ... madame ... j’y cours!... (S’eloignant par la droite.) Cela va bien!

SCENE III

LA COMTESSE, puis HENRI.

HENRI.  C’est vous, enfin, comtesse; je vous cherchais de tous cotes....

LA COMTESSE, emue.  Et pourquoi donc, Henri?

HENRI, avec exaltation.  Pourquoi? pour vous dire tout ce que j’ai dans l’ame! le dire si je le puis ... car comment exprimer ce que j’ai ressenti ... puisque personne n’a jamais vu ce que je viens de voir ... n’a jamais entendu ce que je viens d’entendre!...

LA COMTESSE, souriant, mais emue.  Quel enthousiasme! et qui donc a pu le causer?

HENRI.  Qui? vous et elle!...

LA COMTESSE.  Comment!

HENRI.  Elle et vous!... vous deux, que je ne veux plus separer dans ma pensee; vous deux, qui venez de m’apparaitre unies, confondues comme deux soeurs!

LA COMTESSE, riant.  Ou comme deux roses sur la meme tige ... ou comme deux etoiles dans la meme constellation....  Mais cependant, avouez-le, la rose cadette[94] etait la plus belle!

HENRI.  Comment vous le dire, puisque je ne le sais pas moi-meme?  Aucune n’etait la plus belle ... car elles s’embellissaient l’une l’autre, car le front pur et angelique de la plus jeune faisait ressortir le front poetique et brillant de l’ainee!...  Vous souriez ... que serait-ce donc ... si je vous racontais mes impressions pendant le duo que vous avez chante ensemble....

Copyrights
Project Gutenberg
Bataille de dames from Project Gutenberg. Public domain.
Follow Us on Facebook