Forgot your password?  

Resources for students & teachers

This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 177 pages of information about La Lgende des Sicles.

  La niece du dernier marquis, Jean le Frappeur,
  Mahaud, est aujourd’hui marquise de Lusace. 
  Dame, elle a la couronne, et, femme, elle a la grace. 
  Une reine n’est pas reine sans la beaute. 
  C’est peu que le royaume, il faut la royaute. 
  Dieu dans son harmonie egalement emploie
  Le cedre qui resiste et le roseau qui ploie,
  Et, certes, il est bon qu’une femme parfois
  Ait dans sa main les moeurs, les esprits et les lois,
  Succede au maitre altier, sourie au peuple, et mene,
  En lui parlant tout bas, la sombre troupe humaine;
  Mais la douce Mahaud, dans ces temps de malheur,
  Tient trop le sceptre, helas! comme on tient une fleur;
  Elle est gaie, etourdie, imprudente et peureuse. 
  Toute une Europe obscure autour d’elle se creuse;
  Et, quoiqu’elle ait vingt ans, on a beau la prier,
  Elle n’a pas encor voulu se marier. 
  Il est temps cependant qu’un bras viril l’appuie;
  Comme l’arc-en-ciel rit entre l’ombre et la pluie,
  Comme la biche joue entre le tigre et l’ours,
  Elle a, la pauvre belle aux purs et chastes jours,
  Deux noirs voisins qui font une noire besogne,
  L’empereur d’Allemagne et le roi de Pologne.

VI

LES DEUX VOISINS

  Toute la difference entre ce sombre roi
  Et ce sombre empereur, sans foi, sans Dieu, sans loi,
  C’est que l’un est la griffe et que l’autre est la serre;
  Tous deux vont a la messe et disent leur rosaire,
  Ils n’en passent pas moins pour avoir fait tous deux
  Dans l’enfer un traite d’alliance hideux;
  On va meme jusqu’a chuchoter a voix basse,
  Dans la foule ou la peur d’en haut tombe et s’amasse,
  L’affreux texte d’un pacte entre eux et le pouvoir
  Qui s’agite sous l’homme au fond du monde noir;
  Quoique l’un soit la haine et l’autre la vengeance,
  Ils vivent cote a cote en bonne intelligence;
  Tous les peuples qu’on voit saigner a l’horizon
  Sortent de leur tenaille et sont de leur facon;
  Leurs deux figures sont lugubrement grandies
  Par de rouges reflets de sacs et d’incendies;
  D’ailleurs, comme David, suivant l’usage ancien,
  L’un est poete, et l’autre est bon musicien;
  Et, les declarant dieux, la renommee allie
  Leurs noms dans les sonnets qui viennent d’Italie. 
  L’antique hierarchie a l’air mise en oubli,
  Car, suivant le vieil ordre en Europe etabli,
  L’empereur d’Allemagne est duc, le roi de France
  Marquis; les autres rois ont peu de difference;
  Ils sont barons autour de Rome, leur pilier,
  Et le roi de Pologne est simple chevalier;
  Mais dans ce siecle on voit l’exception unique
  Du roi sarmate egal au cesar germanique. 
  Chacun s’est fait sa part; l’Allemand n’a qu’un soin,
  Il prend tous les pays de terre ferme au loin;
  Le Polonais, ayant le rivage baltique,

Follow Us on Facebook