La Légende des Siècles eBook

This eBook from the Gutenberg Project consists of approximately 177 pages of information about La Lgende des Sicles.
years, notably L’Annee Terrible, Les Quatre Vents de l’Esprit, and a second series of La Legende des Siecles, none perhaps equal as a whole to the best of his earlier volumes, but all, especially the second-named, abounding in beautiful and striking poetry.  He died in 1885, and was buried in a manner befitting one who had filled Europe with his fame, and had been for so many years the ‘stormy voice of France.’

PREFACE DE LA PREMIERE SERIE

Hauteville-House, Septembre 1857,

Les personnes qui voudront bien jeter un coup d’oeil sur ce livre ne s’en feraient pas une idee precise, si elles y voyaient autre chose qu’un commencement.

Ce livre est-il donc un fragment?  Non.  Il existe a part.  Il a, comme on le verra, son exposition, son milieu et sa fin.

Mais, en meme temps, il est, pour ainsi dire, la premiere page d’un autre livre.

Un commencement peut-il etre un tout?  Sans doute.  Un peristyle est un edifice.

L’arbre, commencement de la foret, est un tout.  Il appartient a la vie isolee, par la racine, et a la vie en commun, par la seve.  A lui seul, il ne prouve que l’arbre, mais il annonce la foret.

Ce livre, s’il n’y avait pas quelque affectation dans des comparaisons de cette nature, aurait, lui aussi, ce double caractere.  Il existe solitairement et forme un tout; il existe solidairement et fait partie d’un ensemble.

Cet ensemble, que sera-t-il?

Exprimer l’humanite dans une espece d’oeuvre cyclique; la peindre successivement et simultanement sous tous ses aspects, histoire, fable, philosophie, religion, science, lesquels se resument en un seul et immense mouvement d’ascension vers la lumiere; faire apparaitre dans une sorte de miroir sombre et clair—­que l’interruption naturelle des travaux terrestres brisera probablement avant qu’il ait la dimension revee par l’auteur—­cette grande figure une et multiple, lugubre et rayonnante, fatale et sacree, l’Homme; voila de quelle pensee, de quelle ambition, si l’on veut, est sortie La Legende des Siecles.

Le volume qu’on va lire n’en contient que la premiere partie, la premiere serie, comme dit le titre.

Les poemes qui composent ce volume ne sont donc autre chose que des empreintes successives du profil humain, de date en date, depuis Eve, mere des hommes, jusqu’a la Revolution, mere des peuples; empreintes prises, tantot sur la barbarie, tantot sur la civilisation, presque toujours sur le vif de l’histoire; empreintes moulees sur le masque des siecles.

Quand d’autres volumes se seront joints a celui-ci, de facon a rendre l’oeuvre un peu moins incomplete, cette serie d’empreintes, vaguement disposees dans un certain ordre chronologique, pourra former une sorte de galerie de la medaille humaine.

Pour le poete comme pour l’historien, pour l’archeologue comme pour le philosophe, chaque siecle est un changement de physionomie de l’humanite.  On trouvera dans ce volume, qui, nous le repetons, sera continue et complete, le reflet de quelques-uns de ces changements de physionomie.

Copyrights
Project Gutenberg
La Légende des Siècles from Project Gutenberg. Public domain.
Follow Us on Facebook